BLOOMING TWINS

Beauté / Soins

[Revue] La routine Layering

Bonjour, c’est July !

Aujourd’hui je vais partager avec vous ma routine Layering du moment. Ma sœur et moi nous excusons du retard pris sur notre blog, que nous avons un peu délaissé ces dernières semaines. Voici donc mon nouvel article.

Qu’est ce que le Layering ? C’est une approche traditionnelle de la beauté au Japon, une routine de soins du visage qui consiste à suivre certaines étapes d’applications de produits selon un ordre méthodique. La notion de Layering en France apparaît suivant une réflexion plus poussée sur l’utilisation de produits naturels et sur la beauté comme un rituel et un art de vivre. Il existe un très bon livre qui l’explique clairement, étape par étape.

  1. Le démaquillage

J’utilise pour ma part un produit naturel et bio brut : l’huile de Jojoba de la marque Aroma Zone, idéale pour tout type de peaux. Après s’être bien lavée les mains pour ne pas déposer les bactéries accumulées durant la journée sur mon visage, je prends quelques gouttes de cette huile (à l’aide d’un “push push” pour ma part car c’est plus facile de doser) et je l’applique sur l’ensemble de mon visage pour le démaquiller et enlever tous les corps gras et étrangers. Veillez à bien masser et à insister sur les zones à démaquiller. Contrairement aux idées reçues, c’est la méthode la plus efficace que j’ai pu tester pour me démaquiller. Bon si vous ressemblez à un panda c’est tout à fait normal, pas d’inquiétude! =)

2. Le nettoyage

Ensuite vient l’étape du nettoyage qui consiste à utiliser un savon ou un nettoyant pour laver tout ce surplus que nous avons pu “décoller” avec l’huile à l’étape précédente. Autrefois, j’utilisais un savon à froid au lait d’ânesse mais j’ai eu une sensation légère de tiraillement. J’ai voulu tester un produit moins brut : la mousse nettoyante de chez Mademoiselle Bio. Elle est constituée d’eau florale de rose et de fleur d’oranger, parfaite pour les peaux sèches et sensibles, atopiques comme la nôtre. Elle a une douce odeur florale et est très fine et agréable sur la peau.  J’en prends un “push” entre mes doigts et je masse tout mon visage et le cou (important à ne pas oublier). Je m’aide d’une éponge konjac, faite de fibres végétales qui nettoie et exfolie en douceur la peau. Moi qui ai une peau réactive, elle me convient très bien. Après avoir effectué des gestes circulaires sur tout le visage, je rince à l’eau tiède pour ne pas agresser la peau. Une eau trop chaude est déconseillée. On peut finir par un coup d’eau plus froide pour raffermir la peau et stimuler la circulation sanguine.

 

3. La lotion

La lotion sert de tonique et vient parfaire le démaquillage et le nettoyage. J’utilise actuellement une eau florale de fleur d’oranger de Sanoflore, tout simplement. Les eaux florales ont beaucoup de propriétés. Il en existe pour tout type de peaux et effet recherché. Celle que je prends est bien pour les peaux sensibles. Elle sent très bon. Je la vaporise sur mon visage généreusement et je laisse agir quelques minutes. Elle va enlever les résidus de calcaire dûs à l’eau du robinet. J’enlève ensuite le surplus en tapotant avec un disque démaquillant réutilisable. Pensez à l’écologie et à notre environnement. 😉 Vous pouvez le faire avec une serviette propre évidemment.

Petit conseil : Je mets l’eau florale au frigo pour mieux la conserver et avoir une sensation de fraîcheur quand je l’applique sur mon visage, c’est très agréable.

4. Le sérum

Vous devrez choisir votre sérum selon votre type de peau et l’effet désiré : anti-rides, repulpant etc… Pour ma part, vu mon age je ne recherche pas d’effet particulier. Je suis tombée sous le charme du gel d’Aloe Vera, simple mais efficace et multi-usages. J’en mets une noisette sur mes mains et l’applique en massage circulaire sur mon visage et cou. Votre visage a aussi besoin qu’on le chouchoute et le massage va favoriser la circulation sanguine. Si vous sentez un effet de léger tiraillement, c’est normal. Le gel d’Aloe Vera a un effet tenseur naturel, parfait pour une peau lissée et comme anti-rides et cernes par ses propriétés decongestionnantes.

Comme pour l’eau florale, je le garde au frais pour une meilleure conservation et une sensation de fraîcheur accentuée.

5. Contour des yeux

Comme pour le sérum, vous devez choisir un contour de l’oeil adapté pour votre peau. Il y en a tellement. Personnellement, j’utilise encore ce bon vieux gel d’Aloe Vera de Pur Aloé. Cela me convient parfaitement. Mais vous pouvez bien entendu opter pour un contour des yeux spécifiques.

6. La crème (de jour ou de nuit)

Après toutes ces étapes vient l’étape de l’hydratation et de la nutrition de la peau du visage. Encore une fois, il existe tout un panel de crèmes de jour ( en général moins grasse et nourrissante que celles de nuit) et de nuit pour tous les types de peaux. Vous en avez pour tous les goûts. Le plus important est de la choisir selon votre type de peau car une peau grasse aura besoin d’être matifiée alors qu’une peau atopique aura besoin de nutrition et d’apaisement. Le matin, je privilégie la crème de jour la cueillette gourmande de la marque slow Les Terriennes. Elle a un léger parfum fruité et est plutôt légère en texture mais assez nourrissante pour le printemps/été. En hiver, il me faut une crème plus grasse et nourrissante. Le soir, j’utilise ma fameuse huile de jojoba, que j’applique encore une fois en massage sur le visage et le cou. C’est une huile très polyvalente. Elle régule le sébum des peaux grasses et nourrit les peaux sèches. 2-3 gouttes suffisent amplement.

7. Les lèvres

Enfin, toute dernière étape, le soin des lèvres qui est tout aussi important. Elles sont beaucoup sollicitées et méritent un soin tout particulier. J’utilise tout simplement le baume à lèvres de Lavera à base de cire d’abeille, d’huile de jojoba et d’amande. Ce baume hydrate et nourrit parfaitement. Toutefois, il peut paraître gras pour certaines personnes. Nous avons également avec ma sœur notre petit chouchou de chez Skin & Tonic (citron ou nature) à base l’huile de coco, de beurre de karité et de cire d’abeille, une composition simple mais efficace.

 

Voilà toutes les étapes du layering terminées. Pour les plus réticent(e)s d’entre vous qui auraient peur de la durée de cette routine, je vous rassure, cela ne prends en vrai que quelques minutes. Une fois la routine mise en place, cela se fera de manière naturelle et votre peau vous en remerciera. Elle sera bien plus belle et moins polluée par des produits industriels classiques.

Bien entendu, il s’agit ici d’une trame, rien est figé. Vous pouvez changer les produits d’une routine à une autre, ma soeur et moi qui aimons tester de nouveaux produits, nous passons parfois de produits bruts à des produits plus “élaborés”.

 

Si vous avez des idées de produits à nous faire découvrir ou nous faire partager votre routine Layering, n’hésitez pas! 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *