BLOOMING TWINS

Traveling

Voyage Laos/Cambodge – Phnom Penh

Phnom Penh est une petite capitale, construite sur un plan en damier. La ville a commencé à changer au début du XXIe siècle, avec la rénovation des rues, la pose de canalisations, la création de jardins et l’aménagement des berges. Des grattes-ciel, des restaurants, cafés et bars, elle est en pleine renaissance. Les principaux sites culturels sont situés près du fleuve. Phnom Penh, situé au bord du Mékong, reste l’une des destinations principales des voyageurs. Depuis son développement, la circulation routière est très dense, les conducteurs ne se soucient pas des piétons et circulent à contresens, les klaxons nous réveillent le matin de bonheur… Les joies de la ville…

Nous arrivons en fin de journée dans la capitale. Bonne nouvelle en arrivant à l’hôtel : un surclassement ! Nous sommes aux anges ! Nous allons directement nous restaurer après avoir déposé nos valises. Nous avons été dans un restaurant nommé Friends, gérés par l’ONG Friends International. Un excellent restaurant où l’on peut déguster des tapas, des smoothies et des cocktails originaux. Des enfants des rues se voient offrir un nouveau départ dans l’hôtellerie.

Le lendemain, nous nous sommes promenés dans le centre-ville. Tout en marchant, vous pouvez découvrir plusieurs monuments, tels que le Monument de l’Indépendance, qui est inspiré de la tour centrale d’Angkor Vat, érigé pour commémorer la fin du protectorat français et servir de mémorial aux victimes de guerre cambodgiennes, ou encore la statue du célèbre roi/Premier Ministre Norodom Sihanouk, mort en héros national en 2012.

Nous avons ensuite été faire un tour au Marché Russe. D’après les guides, c’est un incontournable, alors nous sommes allés voir. Il fut nommé ainsi par les étrangers car les expatriés soviétiques y faisaient leurs courses dans les années 1980. Il est réputé pour son grand choix d’artisanat et d’antiquités : bouddhas miniatures, sculptures en bois, soieries, bijoux, etc. Nous avons acheté quelques souvenirs sur place.

Le lendemain matin, assez tôt, nous nous sommes rendus à Tonlé Bati, à une trentaine de kilomètres du centre de Phnom Penh. Tonlé Bati désigne deux temples de l’époque angkorienne, Ta Prohm et Yeay Peau, et une aire de pique-nique au bords du lac.

Nous sommes ensuite allés déjeuner au bords du lac. L’endroit était désert à cause du mauvais temps. Nous avons donc pu profiter tranquillement de l’environnement et de la beauté du paysage.

Après un moment de détente dans les hamacs mis à disposition, nous sommes repartis au centre-ville afin de dîner. Jars Of Clay n’est pas qu’une boulangerie. On y déguste aussi des spécialités khmères comme le lok lak. Géré par une association caritative, 10% des bénéfices reviennent à des populations dans le besoin, notamment à des femmes arrachées aux réseaux de traite des êtres humains.

Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes allés voir le Palais Royal et la Pagode d’Argent. Caché derrière un mur, il rappelle le Palais Royal de Bangkok avec ses toits khmers classiques et ses dorures. Le palais est actuellement la résidence du roi Sihamoni et est malheureusement fermé au public. Les visiteurs ont seulement accès à la salle du Trône et à des bâtiments annexes. A côté, la Pagode d’Argent et les alentours sont ouverts au public mais nous devons nous couvrir les jambes et les épaules. Elle est également appelée Vat Preah Keo (pagode du Bouddha d’Emeraude). Elle doit son nom à son sol constitué de plus de 5000 dalles d’argent pesant chacune un kilo. Le mur d’enceinte de la pagode est orné d’une fresque illustrant le récit du Ramayana : elle comprend les descriptions de la bataille de Lanka.

 

C’est ici que se termine la visite de la capitale. La suite prochainement…

Kelly

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *