BLOOMING TWINS

Traveling

Voyage Laos/Cambodge – Luang Prabang

Luang Prabang compte parmi les plus belles destinations d’Asie du Sud-Est. Bien que Vientiane soit la capitale, Luang Prabang est restée pendant longtemps le fief du pouvoir royal. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1995, elle dispose d’un patrimoine historique très riche dont la mise en valeur est une priorité. Ainsi, chaque nouvel aménagement dans la vieille ville doit respecter le style architectural d’origine. Descente de rivière en kayak ou en bateau, treks dans les forêts, les activités ne manquent pas. Cascades, forêts, grottes, montagnes verdoyantes, des paysages magnifiques que nous partagerons avec vous à travers les photos de notre voyage.

Luang Prabang fut notre première escale. Arrivée au beau milieu de la journée, nous avons pris un tuk tuk (tricycle motorisé servant de taxi, prolongé d’une carriole couverte avec banquette ou tuk-tuk jumbo qui est une sorte de pick-up couvert avec deux banquettes avec une capacité de transport plus importante) pour aller jusqu’à l’hôtel. Ce sera notre unique mode de transport pendant notre séjour. Pas très confortable mais amusant.

Un membre du personnel est venu nous accueillir. Très agréable, souriant, il nous a emmené jusqu’à notre chambre et nous a apporté un cocktail de bienvenue et une assiette de fruits exotiques. Le séjour commence bien ! Fatigués suite au trajet en avion et à notre escale au Vietnam, nous nous sommes reposés jusqu’au lendemain matin.

Après le petit déjeuner (choix entre petit déjeuner local ou petit déjeuner anglais), nous avons décidés de faire un petit tour à pied en ville. La fréquentation touristique est aujourd’hui telle que les restaurants, les boutiques et galeries d’art sont plus nombreux que les habitations. Nous y trouvons des villas françaises et laotiennes, qui ont été transformées en hôtels. L’ancienne capitale royale du Laos compte également de bons restaurants français. Nous avons ensuite déjeuné dans un petit restaurant au bord du Mékong. La vue était superbe.

Nous avons ensuite décidés de nous rendre aux grottes de Pak Ou, situées à une trentaine de kilomètres de Luang Prabang. Pour y accéder, nous avons voulu emprunter un bateau afin de naviguer sur le Mékong plutôt que de reprendre un tuk-tuk, ce qui aurait été plus long et moins intéressant. Un souvenir mémorable de ce trajet en bateau. Nous nous sentions tellement minuscule devant cette immensité qu’est le Mékong.

 

Une fois arrivés sur l’île, nous devons traversé un ponton en bois flottant (pas très stable). Ensuite, nous grimpons les marches jusqu’aux grottes.

Une fois arrivés en haut, essoufflés et fatigués (oui, il faisait une chaleur étouffante en cette période de l’année), les deux fameuses grottes creusées dans la falaise, remplies d’effigies du Bouddha de tailles et styles différents.

Nous avons repris le bateau en sens inverse puis sommes allés au Marché de Nuit. Un marché où l’on peut acheter des souvenirs de toute sorte (écharpes en soie, décoration, bijoux, maroquinerie, poterie, lampes en bambou…) la plupart du temps faits main, mais aussi se restaurer. Le prix de la nourriture est vraiment dérisoire. Une chance pour goûter plusieurs plats locaux ! Nous qui sommes de grands gourmands et toujours enthousiastes à découvrir de nouvelles saveurs. Bien qu’il soit touristique, il est assez calme et peu éclairé.

Le lendemain, nous avons été visiter le Tat Kuang Si. Il s’agit d’un parc forestier  à trente kilomètres de la ville, connu pour ses arbres anciens et ses chutes d’eau sur plusieurs niveaux parmi les plus impressionnantes du pays. En entrant dans le parc, nous arrivons sur le site Tat Kuang Si Bear Rescue Center. Les ours présents ont été confisqués à des braconniers et placés dans ce centre pour les protéger.

Nous marchons une dizaine de minutes avant d’arriver à la cascade principale. L’eau est habituellement turquoise mais étant partis en période humide de mousson et de tempête, l’eau a emmené la terre avec elle. Au pied de la cascade, une passerelle où l’on peut avoir une plus belle vue. Un passage éclair sur cette passerelle et nous voilà trempés jusqu’aux os ! Heureusement, avec la chaleur, nous avons séchés en cinq minutes, montre en main !

A l’entrée du parc, des échoppes de nourriture bon marché et des boutiques de souvenirs. Nous y avons déjeuné puis sommes repartis vers le centre-ville pour monter au sommet du mont Phu Si, situé au centre de la vieille ville, et très prisé pour admirer le coucher de soleil. Mais avant de profiter de la vue, il faut gravir les 329 marches du versant nord. Pendant la montée, plusieurs statues et sanctuaires à admirer. La montée jusqu’au sommet est laborieuse, probablement dû à la chaleur étouffante et du climat humide, bien que nous sommes en fin de journée.

Arrivés au sommet à une altitude de 100m, nous découvrons un stupa doré de 24m appelé That Chomsi. Une vue imprenable sur toute la ville et le Mékong ! La vue en valait la peine.

Le lendemain très tôt aux environs de 5h du matin, nous assistons à la cérémonie du Tak Bat. Il s’agit de la procession des moines pour collecter les aumônes. Chaque jour, à l’aube, des bonzes pieds nus en robe safran sillonnent les rues, où des fidèles remplissent leurs bols à aumône de boulettes de riz gluant. Par cette cérémonie, les moines réaffirment leurs vœux de pauvreté et d’humilité, tandis que les bouddhistes augmentent leur mérite spirituel par ce don. Il est demandé aux touristes de prendre des photos de loin, sans flash, et de garder le silence. Il règne une atmosphère paisible et magique pendant ces processions…

Nous partons ensuite visiter le monastère de Vat Xieng Thong. Il est le plus connu et le plus visité de Luang Prabang. Des temples et des stupas composent ce monastère. Pour entrer dans les temples, il faut se déchausser et se couvrir les épaules et les jambes (pas de short ou de débardeur).

Nous visitons également d’autres temples isolés comme les temples Vat Sensoukaram et Vat Aham. Puis nous nous dirigeons vers le Musée du Palais Royal et le temple Vat Ho Pha Bang.

Le Musée du Palais Royal se trouve au bout d’une allée bordée de palmiers et fut la résidence principale du roi Sisavang Vong. Nous pouvons y découvrir la salle du trône ainsi que les appartements de la famille royale. Dans un bâtiment annexe, nous pouvons apercevoir les voitures de la collection automobile du palais royal (Lincoln Continental des années 1960, Edsel Citation de 1958, ou encore une vieille DS Citroën).

La Vat Ho Pha Bang est un temple qui sert d’écrin au Pha Bang, un bouddha en alliage d’or de 83cm de hauteur, auquel la ville doit son nom.

C’est ainsi que se termine notre séjour à Luang Prabang, qui reste pour nous la plus belle visite de ce séjour. Nous avons été tristes de quitter cette charmante petite ville… Un énorme coup de cœur pour la ville, sa richesse culturelle, son histoire, ses paysages magnifiques, la bonne humeur et la sympathie des habitants, et la nourriture locale qui est à tomber !

Un article racontant notre visite de la ville capitale de Vientiane à venir…

Kelly

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *